Le retour de la lumière

IMBOLC
LE RETOUR DU PRINTEMPS

Appelé aussi Candlemas, Oimelc, Lupercallia, ce sabbat se célèbre le 02 février. C’est la fête du feu et de la lumière. La Déesse se remet de la naissance du Dieu et celui-ci dégage une chaleur qui commence à fertiliser la terre. Imbolc symbolise le changement et la croissance spirituelle. C’est un jour idéal pour l’engagement personnel.

Confectionner son encens

Définition :

Se référant à la brebis pleine, Imbolc signifie “dans le ventre” (Irlande)

Chez les Celtes, la fête d’Imbolc signalait la reprise des travaux aux champs. C’était un temps de préparation pour la nouvelle année, c’est l’époque du “grand nettoyage de printemps”

Pour célébrer Imbolc, il convient de terminer tous nos travaux de l’hiver en cours, ne rien laisser à la traîne, nous pouvons ensuite nous tourner vers l’extérieur du foyer et renouer avec la communauté. Les mois sombres sont maintenant derrière nous et il convient donc de sortir de notre période d’introspection pour mettre en action nos projets. 

Le perce-neige, originaire de Grande-Bretagne, première fleur à apparaître après les grands froids de l’hiver, à travers même la neige, représente bien ces notions de croissance et de renaissance.

Imbolc met en lumière la déesse Brigit, Déesse de la lumière et de l’eau. Elle accompagne le retour de son enfant, le retour du jeune Soleil, chaque jour un peu plus fort. C’est une fête essentiellement féminine, maternelle, lunaire, associée à l’eau.

Le Sabbat est placé sous le signe de la pureté, de la lustration (une purification après l’hiver). Il est souvent d’usage que le rituel d’Imbolc, soit mené principalement par des femmes. Ses symboles sont le blanc, la neige, le lait, l’eau lustrale, la Lune, les chandelles représentant la Lumière. Pour honorer la Déesse-Mère, on peut placer huit chandelles flottant dans une coupe d’eau.


Focus sur la déesse Brigit 
 

Citation Wikipédia (encyclopédie sur Internet) :

« Connue sous les noms de Brigit, Brigantia, elle est, schématiquement, à la fois la mère, l’épouse, la sœur et la fille des autres dieux. Son nom se trouve sous différentes graphies, et elle se manifeste sous la forme d’innombrables avatars.

 

Brigit / Brigantia est souvent comparée à la Minerve des Romains, dont elle partage un certain nombre de fonctions. Elle est la déesse-mère, elle règne sur les arts, la guerre, la magie et la médecine. Elle est la patronne des druides, des bardes (poètes), des ovates (divination et médecine) et des forgerons.

 

En Irlande, Brigit est la fille du Dagda, elle est aussi la mère, l’épouse et la sœur de Lug, Dagda, Ogme, Nuada, Diancecht et Mac Oc, les dieux des Tuatha Dé Danann. Elle est associée à la fête d’Imbolc, la purification du 1er février, censée protégée les troupeaux et favoriser la fécondité. L’importance de son culte chez les Celtes a conduit les évangélisateurs chrétiens à lui substituer une sainte dont elle devient l’éponyme, sainte Brigitte.

Imbolc
Atelier pratique

Brigantia se retrouve notamment dans le noms des peuples des Brigantes (actuels territoires du Yorkshire et du Northumberland) et des Brigantii (près du lac de Constance), dont la capitale Brigantion (Bregenz) est de même origine ; idem pour Briançon. En Gaule, son avatar Épona lui confère un rôle psychopompe évident.

 

Les théonymes Brigit et Brigantia dérivent de l’ancien celtique (certains disent proto-celtique) « brigantija » ou « brigantis » dont le sens est « très haute », « très élevée ». L’origine est le mot « Briga » (hauteur, forteresse) qui, utilisé comme préfixe, a donné de nombreux toponymes tant dans l’espace insulaire, qu’en Gaule et dans la péninsule ibérique. Il est aussi présent dans la composition du nom de certains peuples (Brigantes, par exemple).

Cette signification confirme le rôle primordial de cette déesse. 

 

Brigit est une Déesse Triple, en ce sens, elle inclut aussi les traits de Morrigan et l’aspect de Déesse Mère.

Elle a de multiples avatars dans le monde gaulois : Bélisama, Rosmerta, Epona. Ces trois Déesses peuvent donc prendre part à la fête ! Elle possède aussi les attributs de la Déesse Aveta des accouchements. Imbolc étant une période naissance (mise au monde des agneaux et lactation) on peut rendre grâce à tous ceux qui nous aider à naître, dans tous les sens du terme…  

Les Objectifs Spirituels

Commencements, préparation, éveil, patience, retrouver la joie de l’enfant face à toute chose, sortie du sommeil, nettoyage, germination, fertilité, transitions, renouveau

Les Objectifs Magiques

Nettoyage, protection, divination, naissance et renaissance, transformation, jeunesse, bien-être, émergence et éveils

Les correspondances d’Imbolc

Imbolc
Imbolc

Imbolc – aussi connu comme fête de la Chandeleur – est l’heure du réveil, aprés des mois d’introspections et de repli sur soi et nos proches. Nous célébrons le réveil des racines de la terre, avant son éveil complet au moment du printemps. les premiers signes sont là, c’est le temps de la lustration, de la purification et du renouveau au travers de l’eau. 

Que faire pour Imbolc ?

La Tradition veut qu’une chandelle soit allumée dans chaque maison le soir d’Imbolc,

même pour quelques minutes. Vous pouvez allumer des bougies, des lampes à huile dans chaque pièce 

en l’honneur de la renaissance du soleil et même aux fenêtres!

 

  • Reprise des travaux dans les champs, le jardin.
  • Terminer vos travaux d’hiver.
  • Nettoyage de printemps dans la maison, Allez hop on fait le tri ! Pour entamer un nouveau départ, désencombrer tout ce que vous avez accumulé et qui vous étouffe, vous empêche d’avancer, est un bon début. Je dirai même que c’est essentiel pour éviter de stagner !
  • Purifier sa maison avec de la sauge & nettoyer son autel, son espace de détente.
  • Réaliser de l’eau Lustrale.
  • Il est temps également de mettre en œuvre les 1er projets que l’on veut mettre en lumière (Vos engagements personnels).
  • Méditer et s’ouvrir à de nouvelles possibilités.
  • Fabriquer, customiser des bougies.
  • Fabriquez une Croix de Brigit : Symbole de protection, ces croix sont placées à la porte d’entrée pour empêcher le malheur d’entrer. Faites traditionnellement en paille ou en jonc, vous pouvez en réaliser avec n’importe quel matériau ! L’important étant votre intention pendant la réalisation !
  • Se promener et rechercher les 1ers signes que la nature se réveille.
  • Prendre un bain rituel pour vous purifier et vous relaxer.
  • Tirer les cartes.
  • Bruler un encens en grain d’Imbolc.
  • Cuisiner, déguster un bon repas, les crêpes sont à l’honneur en cette période, les laitages ( fromages, yaourts, beurre) en raison de la période de mise bas qui débute chez les brebis, chèvres… Mais aussi les mets épicés en l’honneur du soleil – curry, piments…- ou qui rappelle le soleil – miel, raisin, tomate…
 

Pensez à cette nature sous-jacente qui va bientôt émerger… puis imaginez-vous, visualisez-vous dans ce décor…

Voyez le passé que vous laissez derrière vous, le présent et l’avenir que vous espérez…

Vous aurez peut-être une révélation de ce que votre inconscient espère vraiment…

Laissez-vous allez, laissez-vous guidez vers vos envies les plus profondes…

A vous ensuite de tout mettre en œuvre pour les réaliser!

 

Soyez bénis!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FERMER

Type de produit

PLUS

Add to cart